Mon petit twitter scientifique illustré

Twitter, cette plateforme de microblogging, est fascinante pour certains, effrayante ou sans aucun intérêt pour d’autres. En tout cas Twitter ne laisse pas indifférent. Mais derrière ce géant des réseaux sociaux se cache un diamant brut qui ne demande qu’à être façonné: une communauté scientifique très active, une source d’informations inépuisable en temps réel, un outil de veille technologique et un forum de discussion.

Comme scientifique, Twitter est donc devenu pour moi un outil de travail comme un autre. Ce petit billet n’a pas la prétention ni l’ambition d’être un guide mais juste un témoignage de mon utilisation de Twitter en tant que scientifique. Après tout, ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux aujourd’hui existe depuis toujours dans les congrès scientifiques: les gens posent des questions et discutent autour d’une bonne bière des derniers papiers à la mode, des rumeurs, des financements, des étudiants… Les réseaux sociaux sont en quelque sorte le plus grand congrès scientifique du monde.

 

Pour que ce billet ne soit pas trop long, j’ai mis les images en tout petit. Cliquez dessus pour les voir en grand.

 

 1- Un outil de recherche bibliographique presque comme un autre

Notre recherche se nourrit en permanence du travail des autres. Lire des papiers sur son sujet ou sur une nouvelle technique, aller à des congrès ou des thèses alimentent nos propres idées et hypothèses de travail. Twitter offre une alternative intéressante aux outils classiques de recherche bibliographique que peuvent être Pubmed, les flux RSS et autres eTOCS (Email Table of contents Alerts).

1a- Tous les grands journaux scientifiques ont leur compte Twitter. Un nouvel article ou un nouveau numéro de votre journal vient de sortir. Vous avez l’information en temps réel, parfois bien plus rapidement que par email par exemple. J’en ai répertorié 292 toutes disciplines confondues.

suivre journaux

1b- Un flux RSS sur Twitter. Il existe une manière assez simple de créer un flux RSS automatique sur Twitter (voir cet article (en anglais) de @caseybergman). Beaucoup existe déjà. Voilà ma liste par exemple :-). Une thématique particulière vous intéresse, suffit de s’abonner.

rss feed like

1c- Recherche classique par mots-clés. Twitter dispose d’un moteur de recherche. Il suffit de taper un mot clé pour savoir tout ce qu’il s’y dit sur Twitter.

recherche mot clé

1d- Le partage. Twitter étant avant tout un forum de discussion, chacun peut parler d’un article qu’il trouve intéressant. Je fais ça régulièrement. Je transmets donc l’information à mes abonnés qui pourraient être intéressés et qui auraient pu rater un article en particulier. On met un petit commentaire, le lien vers l’article et hop en 1 clic on regarde si ça intéresse ou pas. Ça marche évidemment dans les 2 sens. Certaines des personnes à qui je suis abonné font la même chose et me font découvrir parfois de super articles que je n’aurai peut-être jamais vus sans l’aide de Twitter.

parler de ses coups de coeur

 

2- S’informer tout simplement

Cela prend un peu de temps mais quand on arrive à s’abonner aux bons comptes Twitter, on peut récupérer un grand nombre d’informations. Les grands Instituts de Recherche, les organisateurs de congrès scientifiques, les sociétés de biotech et bien sûr des centaines de scientifiques se retrouvent sur Twitter.

2a- Des annonces de congrès. Les grands organisateurs de congrès internationaux ont un compte Twitter come le CSHL (Cold Spring Harbor Lab) ou les Keystone. On peut aussi trouver des comptes dédiés ouverts simplement pour un meeting qui a lieu dans l’année. Comme le cas du FEBS EMBO qui a eu lieu à Paris en 2014.

info congrès

2a-bis Suivre les congrès. Quand c’est autorisé, les participants d’un congrès font ce qu’on appelle du ‘live-tweeting’. Ils racontent en direct ce qu’il se passe par l’intermédiaire d’un hashtag. Suivre en live un congrès qui a lieu à l’autre bout de la planète tranquillement derrière l’écran de votre ordinateur, c’est top, non ?

conference à distance

2b- Les sources de financements. Les grands organismes qui financent la Recherche se retrouvent sur Twitter. La ligue contre le cancer, l’ARC, l’INCa, l’ANR, l’ERC. Petit clin d’œil au trop méconnu iEDU. S’abonner à ces comptes twitter vous renseigne en temps réel sur les nouveaux appels d’offres, les échéances, les résultats.

anr

2c- Les sociétés de biotechnologies. Les dernières nouveautés des catalogues, les dernières promotions, tout est sur Twitter.

biotech

 

2d- Les offres de postes. S’adresse surtout aux doctorants qui cherchent un post-doc ou un poste dans le privé. De nombreuses offres se trouvent sur Twitter. Cela fonctionne aussi dans l’autre sens. Vous avez un financement pour un(e) futur(e) doctorant(e), faites passer l’info sur Twitter.

offre these post docboulot

3- Discuter et s’entraider

Twitter est avant tout une plateforme de discussion ouverte à tous. Comme dans une réunion de labo ou un congrès, Twitter permet de discuter de tout et de rien mais avec les scientifiques du monde entier sans bouger de sa chaise !

3a- Un scientifique a une question ou ouvre le débat. Participez aux discussions, échangez des informations, répondez à des questions. C’est ça la science !

discuter
discuter d'un sujet

3b- Un contact direct et rapide. Vous avez une question à poser à un fournisseur ? Parfois la poser directement sur Twitter est bien plus rapide que par mail.

contact direct avec des sociétes

3c- Faire sa promo. Un nouveau papier ? Un nouveau billet de blog ? Twitter est aussi là pour parler de vous, de votre recherche, de ce que vous faites. Vendez-vous !

 faire sa promo

 

3d- Se faire un réseau. C’est le principe de base. Ce faire un réseau, des connaissances. Certains de mes collègues ont par exemple fait des collaborations scientifiques simplement en discutant avec d’autres collègues sur Twitter, collègues qu’ils n’avaient jamais rencontrés avant ! Pour ma part, j’ai été invité à donner séminaire à l’Université de Cambridge en Angleterre juste parce qu’un scientifique de là-bas me suivait et trouvait certains de mes propos intéressants !

 se creer un reseau

 

En conclusion, Twitter est un vaste supermarché où chacun peut y faire ses courses selon ses goûts et ses envies. Twitter devient ce que l’on veut bien en faire. Il faut apprendre à l’apprivoiser, le dompter et j’espère vous avoir convaincu que cela peut-être plus qu’utile. Voilà en tout cas comment moi je l’utilise.

N’hésitez pas à commenter ce billet et à l’améliorer si vous voyez quelque chose que j’aurai pu oublier.

 

4- Autres liens

Veille scientifique avec Twitter par Pierre Poulain @pierrepo

Twitter et les chercheurs, l’exception française ? Article de Sylvain Deville @DevilleSy dans Le Monde

Twitter et la science par @Endirectdulabo

Les réseaux sociaux dans la Recherche scientifique par @Urfist

Ouvrir un compte twitter pour son labo par @inp_cnrs

My twitter achievements par Sylvain Deville @DevilleSy

école doctorale 13 mai 2016

Advertisements

3 thoughts on “Mon petit twitter scientifique illustré

  1. Pingback: Mon petit twitter scientifique illustré | Veille juridique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s